[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [GEOGRAPHIE CYCLE III LE MONDE MONDIALISATION]
[GEOGRAPHIE CYCLE III LE MONDE VEGETATION]
[Les grandes métropoles mondiales]
[GEOGRAPHIE CYCLE III LE MONDE LES INEGALITES]
[Le climat mondial]
[GEOGRAPHIE CYCLE III LE MONDE POPULATION]
[GEOGRAPHIE CYCLE III LE MONDE RELIEF]
[LA TERRE géographie cycle III]
[Les Etats du Monde]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[GEOGRAPHIE LE MONDE CYCLE III]
[Se reperer sur la Terre]
[Représentation de la Terre]
[]
[]
[]
[]
[]
[GEOGRAPHIE EN LIGNE CYCLE III]
[]
[Carte des plaques]
[]
[]
[]
[Nommer les continents]
[Nommer les océans]
[]
[]

Contact

Ecouter le texte

Une planète fragile

Tremblement de terre en Haïti: janvier 2010

  


La conférence de Copenhague en décembre 2009  a réuni 15 000 participants de 192 pays et  110 chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier.


De grandes conférences internationales amènent les Etats à prendre des décisions pour la sauvegarde de la planète.


L'idée d'un développement durable est née : un développement social et économique qui ménage les ressources de la planète et vise le bien être de tous les hommes sans mettre en danger l'avenir des générations futures.

  

Nous pouvons tous agir sur l’environnement au quotidien.

  

  • Trier ses déchets,
  • Ne pas gaspiller  l’eau, l’électricité, le papier,
  • Prendre les transports en commun ou marcher,
  • Protéger les milieux naturels ...

Agir pour sauver la planète

Vers un changement climatique

Depuis deux siècles, avec le développement et l¢accélération des activités humaines, notre planète se réchauffe. Nous rejetons d¢énormes quantités de gaz qui renforcent l¢effet de serre et accélèrent le réchauffement. C¢est  le changement climatique. Le cycle des saisons, les précipitations et les vents se modifient, le niveau des océans s¢élève.



  



La terre ressemble à une serre de jardinier. Les rayons solaires, en passant à travers l¢atmosphère, réchauffent le sol, l¢eau, les plantes. La chaleur s¢accumule. Il fait chaud. La température moyenne de la Terre est de 15°C. Sans l¢atmosphère, elle serait de -18 °C.

  

Toutes les activités industrielles présentent des risques : la chimie, le nucléaire et le transport des matières premières. Les déchets rejetés par les industries nuisent à la vie des plantes et des animaux et des hommes. Nous rejetons dans l’air, dans l’eau, et dans le sol de grandes quantités de déchets. La pollution atmosphérique devient inquiétante. Chaque accident a des  conséquences graves pour l’environnement : pollutions atmosphériques, accidents nucléaires comme à Tchernobyl. 

  

Les océans sont très sensibles aux pollutions. Après le naufrage d’un pétrolier, de nombreuses espèces, plantes, poissons, oiseaux, disparaissent à jamais et il faut des années pour que les mers redeviennent propres. 

Les hommes commencent à prendre conscience du danger et adoptent des mesures pour protéger l’environnement.

Les risques technologiques


Les continents et les océans contiennent de très importantes richesses naturelles comme, les forêts, le charbon, le pétrole, les minerais,  et les ressources maritimes, les poissons, les algues.

Les hommes sont de plus en plus nombreux et les techniques de plus en plus perfectionnées. Aussi l’exploitation des richesses est elle toujours intensive, ce qui met notre planète en danger ; par exemple, la destruction des forêts provoque l’érosion des sols et la disparition des animaux du milieu forestier. Les déserts progressent chaque année.




Grâces aux observations scientifiques, on peut prévoir certains caprices de la planète. Toutes les sociétés ne sont pas égales devant les risques naturels. Les pays pauvres n’ont pas les moyens pour faire de la prévention et en cas de catastrophe naturelle, le nombre de  victimes est toujours plus important, par manque de secours organisés et d’hôpitaux.






Les risques naturels


Dans la nature, il se produit des phénomènes brutaux dont les conséquences peuvent être désastreuses pour les populations. Ils peuvent faire de nombreuses victimes et des destructions importantes.

Ceux sont les catastrophes naturelles : tremblement de terre ou séismes, cyclones, inondations, sécheresse, éruptions volcaniques, raz de marée ou tsunamis.


  

Cliquer sur la carte pour l'agrandir

Notre planète : la Terre

Une planète vivante
La surface de la terre est composée de plaques continentales et océaniques qui se déplacent lentement. Quand elles s'éloignent, on assiste à l'ouverture d'un océan ; quand elles se rencontrent, on assiste à des plissements de terrain, des tremblements de terre ou la formation de montagnes. Ces mouvements sont très lents et s'opèrent sur des millions d'années.

Les continents sont très inégalement répartis à la surface du globe. Les continents n'en couvrent que le quart. Ils sont beaucoup plus étendus dans l'hémisphère Nord que dans l'hémisphère Sud.

Six continents
Un continent est un ensemble de terres ayant une unité physique ou culturelle.
Les continents sont : l'Asie, L'Amérique, L'Afrique, L'Antarctique, L'Europe et l'Océanie.
Ces continents sont surtout situés dans l'hémisphère Nord. La surface de ces continents est accidentée : c'est le relief.  L'eau terrestre (glaciers, lacs, fleuves) s'écoule des points hauts vers les mers et les océans.

Cinq océans
Les océans sont : l'Océan Pacifique, l'Océan Atlantique, l'Océan Indien, l'Océan glacial Arctique et l'Océan Glacial Antarctique.
Les mers sont plus petites que les océans et bordent les continents. Les fonds des mers et des continents présentent eux aussi un relief.

Résumé

S’inscrire

Les textes

Contrôle
et
Corrections

Quizz

Questions

NOTRE

PLANETE

Notre planète: la Terre

S'INSCRIRE